Jean-Pierre Moreau et son rapport au geste créatif et à l’activité formative.

Jean-Pierre MOREAU
Compositeur, Président du laboratoire Musique et Informatique de Marseille (le MIM),
Aix Marseille Univ., CNRS, PRISM « Perception, Représentations, Image, Son, Musique », Marseille, France
Membre du groupe de recherche CLeMM « Créations, Langage en Musique et Musicologie », Aix-en-Provence, France
Membre du programme « Le geste créatif et l’activité formative »
Equipe d’accueil Apprentissage-Didactique-Evaluation-Formation (EA 4671 ADEF)

Afin de mettre en évidence le lien existant entre mes recherches et le geste créatif et l’activité formative, je propose un article « La vidéomusique, l’art du devenir en relation », paru dans le n° d’avril 2019 de L’éducation musicale. Il fait suite à une communication que j’ai faite pour le CLeMM (Création et Langage en Musique et Musicologie) à la Faculté ALLSH d’Aix-en-Provence le 22 janvier dernier, et me semble convenir aux attendus.

Continuer la lecture de « Jean-Pierre Moreau et son rapport au geste créatif et à l’activité formative. »

Pascal Terrien et son rapport au geste créatif et à l’activité formative.

Pascal Terrien
Professeurs des universités
Didactique de la musique et des arts
Aix-Marseille Université (AMU) – Institut national supérieur du professorat et de l’éducation
(Inspé)
Responsable du programme « Le geste créatif et l’activité formative »
Equipe d’accueil Apprentissage-Didactique-Evaluation-Formation (EA 4671 ADEF)
Directeur-adjoint de la structure fédérative en éducation de Provence (FED 4238 SFERE-
Provence)

La création de ce programme « Le geste créatif et l’activité formative » contribue aux développement de travaux de recherches scientifiques pluridisciplinaires dans le domaine de la didactique et des théories de l’activité. Ce programme souhaite apporter des explications, voire des réponses, aux questions que posent la singularité du geste créatif dans la formation des apprenants. Il souhaite aussi questionner le paradigme d’une didactique transdisciplinaire en confrontant les cadres théoriques et méthodologiques des chercheurs. Il s’agit de comprendre et d’expliquer ce qui fait la singularité du geste créatif dans le domaine de l’éducation. Si les recherches de ce programme sont centrées sur la didactique de la musique
et des arts, les chercheurs de l’équipe les requestionnent et les font dialoguer avec des cadres théoriques et des méthodologies divers qui les enrichissent sans cesse.
Mes travaux de chercheur sont nourris par ma réflexion de musicien. Comment s’approprie-t- on un nouveau savoir, un nouveau savoir-faire ? Que suscite comme réflexions, comme actions, un objet de savoir ? Quel impact peut avoir les milieux sur les activités d’enseignement ou d’apprentissage ? Comment permettre à l’élève de soutenir un effort, de persévérer, de se réengager dans un apprentissage ? etc. Ces quelques questions interrogent la nature et les fonctions d’un geste qu’il soit d’enseignement ou d’apprentissage. C’est certainement parce que la musique est un art vivant, inscrit simultanément dans le temps long et de l’instant, qu’elle échappe à un enseignement axiomatique. Cette multi dimension du temps et de ses enjeux dans les situations d’enseignement-apprentissage m’a conduit à définir la notion de musicologie didactique et de palimpseste didactique.

Continuer la lecture de « Pascal Terrien et son rapport au geste créatif et à l’activité formative. »