Journée d’étude // L’impact de la rétroaction sur l’agir de l’enseignant et/ou de l’élève

Journee_d_etude_doctorale.jpg

Date : Mercredi 6 avril 2022

Lieu 

INSPE d’Aix-en-Provence (2 Av. Jules Isaac, 13626 Aix-en-Provence). Salle de conférence.

A distance sur Zoom : inscription sur https://phdstudies-gcaf.sciencesconf.org/registration

Introduction

La Journée d’étude doctorale du GCAF aura lieu le 6 avril 2022, nous proposons la thématique suivante « L’impact de la rétroaction sur l’agir de l’enseignant et/ou de l’élève ». Étant donné le contexte sanitaire toujours incertaine, la journée d’étude se déroulera en hybride, via la plateforme Zoom et à l’INSPE d’Aix-en-Provence. Cet événement organisé par les doctorant·e·s et jeunes docteur·e·s du programme GCAF est un moment privilégié pour échanger sur vos travaux et méthodes de recherche, et rencontrer d’autres doctorant·e·s et chercheur·e·s. Cette journée est une occasion pour vous de communiquer sur votre recherche devant un public bienveillant quel que soit l’état d’avancement de vos travaux ou encore de partager un moment de convivialité.

Cadrage

Les gestes professionnels de l’enseignant émergent de l’action, et sont visibles (Jorro, 2006). Ils induisent des rétroactions des élèves. Ils relèvent à la fois de la communication verbale et non verbale en situation. La rétroaction [feedback] constitue une composante essentielle du processus d’apprentissage. Elle informe l’élève comme l’enseignant à l’égard d’un contenu d’apprentissage, et lui indique les pistes d’amélioration. Elle contribue également à maintenir son engagement et persévérer dans la tâche qui lui est prescrite. La journée d’étude doctorale du GCAF se décline ainsi selon 2 axes : un axe ancré dans les enseignements artistiques, et les éventuelles actions et rétroactions créatives qu’ils engendrent. Et un axe ancré dans le numérique et la formation à distance et les actions et rétroactions qu’elle induit.

Programme

9h-9h15 : Accueil

9h15-9h30 : Introduction de la matinée

9h30-10h30 : Intervention du “Grand Témoin”, le professeur Philippe Dessus (Université Grenoble Alpes) (30 minutes d’intervention + 30 minutes de questions)

10h30-11h20 : Session 1 // Rétroactions dans le numérique et la formation à distance

Sanaa Bassitoun (Laboratoire d’Etudes et de Recherches sur l’Interculturel (LERIC). Université Chouaib Doukali, Maroc) : Le tutorat en ligne et le développement des compétences liées à l’écriture en français langue étrangère. (10 minutes d’intervention)

Hajar Hachimi (Université Mohammed V, Maroc): La rétroaction : élément clé, en formation continue hybride, pour le développement des compétences didactiques et des habiletés pédagogiques des enseignants de français langue seconde et étrangère. (10 minutes d’intervention)

Yann Vallet (Aix-Marseille Université) : L’apprenant comme moteur du développement professionnel du formateur. (10 minutes d’intervention)

11h20-11h30 : Pause

11h30-12h20 : Session 2 // Rétroactions dans les enseignements artistiques

Antonio Trajanoski (HEP-Vaud, Lausanne): Conception d’un artefact numérique favorisant l’apprentissage de la syntonisation à distance : premières données. (10 minutes d’intervention)

Suzanne Boulet (HEP-Vaud, Lausanne): Les « dialogues plastiques » : une didactique du sensible ? (10 minutes d’intervention)

Manon Ballester et Julia Brissaud (Aix-Marseille Université) : L’autorégulation dans les enseignements artistiques à l’école élémentaire : un processus rétroactif. (10 minutes d’intervention)

12h20-12h45 : Conclusion sous la forme d’une table ronde.

Appel à contribution

Cet appel à contribution est ouvert jusqu’au 20 novembre et s’adresse à tous les doctorants et jeunes docteurs qui souhaiteraient rendre compte de leurs travaux. Un même chercheur peut présenter plusieurs projets. Chaque présentation orale et poster devra décrire un projet de recherche en cours ou en projet et s’inscrire dans l’un des axes (Enseignement artistiques ou Numérique et formation à distance). Les chercheurs intéressés devront déposer un résumé pour chaque projet d’environ 500 mots (une page maximum), avec une présentation des principaux objectifs, une bibliographie ainsi qu’une liste de 5 mots-clés. Les propositions seront examinées par le Comité Scientifique qui déterminera, après acceptation, le mode de présentation : soit une présentation orale soit un poster affiché pendant la journée.

Plan type du résumé pour une communication orale ou un poster

­        Titre

­        Introduction

  • Décrire le contexte
  • Énoncer le (ou les) objectif(s) de l’étude

­        Méthodologie

  • Décrire le type d’étude, en précisant dates et lieu(x) de réalisation
  • Décrire la méthode de recueil des données
  • Mentionner le type de données recueillies et les analyses réalisées

­        Résultats / Discussion

­        Références Bibliographiques (indispensables)

Bibliographie sélective

Georges, F., & Pansu, P. (2011). Les feedbacks à l’école: un gage de régulation des comportements scolaires. Revue française de pédagogie. Recherches en éducation, (176), 101-124.

Jorro, A. (2006, February). L’agir professionnel de l’enseignant. In Séminaire de recherche du Centre de Recherche sur la formation-CNAM.

Rodet, J. (2000). La rétroaction, support d’apprentissage ? Distances (revue du conseil québécois de la formation à distance)., 45-73

Shute, V. (2008). Focus on Formative Feedback. Review of Educational Research, 78(1), p. 153-18

Winstone, N.E., Nash, R.A., Parker, M. et Rowntree, J. (2017). Supporting Learners’ Agentic Engagement With Feedback: A Systematic Review and a Taxonomy of Recipience Processes. Educational Psychologist, 52(1), p. 17-37.

Comité scientifique

  • Alexandra Arnaud-Bestieu, Aix Marseille Université (France)
  • Laurence Espinassy, Aix-Marseille Université (France)
  • Sandrine Eschenauer, Aix-Marseille Université (France)
  • Christophe Moineau, université de Nîmes (France)
  • Jean-Pierre Moreau, Aix-Marseille Université (France)
  • Aurélie Pasquier-Berland, Aix-Marseille Université (France)
  • Nathalie Rezzi, Aix-Marseille Université (France)
  • Pascal Terrien, Aix-Marseille Université (France)
  • Éric Tortochot, Aix-Marseille Université (France)

Comité d’organisation

  • Manon Ballester, Aix-Marseille Université (France)
  • Mercedes Baugnies, Aix-Marseille Université (France)
  • Julia Brissaud, Aix-Marseille Université (France)
  • Lola Papon, Aix-Marseille Université (France)
  • Guillaume Ponthieu, Aix-Marseille Université (France)
  • Emeline Roy, Aix-Marseille Université (France)
  • Yann Vallet, Aix-Marseille Université (France)

Emeline Roy

Docteure en sciences de l'éducation, enseignante à Aix-Marseille Université, UR ADEF, programme GCAF.

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn


Emeline Roy

Docteure en sciences de l'éducation, enseignante à Aix-Marseille Université, UR ADEF, programme GCAF.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search